Je pars. Loin. Je pars en Afrique du Sud pour une durée d’un mois. Et ne croyez pas que j’y vais pour tourisme (même si je suis impatient de voir l’aquarium de Cap Town et de pouvoir courir après les pingouins). Le vieux blasé, la larve turbulente que je suis part en humanitaire. Je ne sais pas si j’aurais internet, donc je vous dis good bye et au revoir. Inch Allah. Je vous quitte sur le plus grand solo de basse de tous les temps.

Publicités