Je voulais faire le blog buissonnier du fait de mon excellente humeur et de toutes les choses qu’il me reste à faire avant demain mais bon, ça n’aurait pas été très responsable… Et puis comme je vais être absente tout le week-end pour cause de concert d’AC/DC (*cri de groupie hystériiiiiiiiiiiique*) & de soirée au Duc en (très) bonne compagnie, faut bien que je pose ma pierre avant de vous laisser à Phil pendant trois jours. Le seul problème, c’est que je n’ai pas d’idées très précises sur un sujet en particulier. Aussi vais-je vous proposer un petit bordel Chesterfieldien dans les règles de l’art.

Pensée absurde numéro 1.

Les mecs, ce soir, ya match. Youhou! En fait, je m’en fous… Alors, ouais, je sais que c’est hyper fédérateur, une coupe du monde, et que le sport, ça traverse les frontières… Mais, autant j’ai été passionnée par la dernière coupe du monde, probablement parce que j’étais en Allemagne, pays d’accueil, autant cette année, je reste franchement dubitative devant des 20 mecs qui courent après un ballon et ces deux gardiens qui essayent de les arrêter. Surtout quand ils sont anglais, ça me dépasse encore plus. Mister Green, vu votre tee-shirt, spécial dédicace d’une bloggueuse en grande forme ce soir. Amis lecteurs, si vous avez un ressenti à me faire passer et qui m’expliquerait en quoi la coupe du monde est autre chose qu’une bonne raison (une autre) de boire une bière avec des potes, la section commentaire est pour vous.

Pensée absurde numéro 2.

En fait, celle-ci est alcoolisée… L’alcool de ce week end, mes amis, sera une bouteille d’Oban de 14 ans d’âge, un whiskey donc… Alors, promis, dès que j’ai un pc, je vous donne mon avis sur cette petite merveille et je vous fais un article 100% incitation à la débauche. Mais à la débauche avec classe.

Pensée absurde numéro 3.

En ce moment, pour stimuler ma bonne humeur, je me mets à fond quelques morceaux. Des morceaux de choix, qui plus est… Et comme j’ai envie de foutre la pêche à tout le monde pour que vous me détestiez avec enthousiasme (je serais au stade de France dans la fosse pour AC/DC demain soir, ça mérite bien sa bonne petite dose de haine jalouse et tellement saine).

1 – Black Betty, Ram Jam.

2 – Born to be wild, Steppenwolf.

3 – Satisfaction, The Rolling Stones.

 

4 – Highway to Hell, AC/DC.

 

 

Bon jeudi, bon week-end, et, surtout, détestez-moi aussi fort que vous pouvez. J’adore ça.

Publicités