J’ai d’abord eu envie de massacrer le dernier tube de Sherifa Luna, « Tu me manques », et puis je me suis dit que ce serait trop facile. Envie aussi de vous expliquer pourquoi Thank You For Smoking était un film énorme. Mais bon, pas la foi. Puis je suis tombé sur Little Dragon. Little Dragon, c’est un groupe électro pop suédois composé par 3 musiciens – Erik Bodin (drums), Fredrik Källgren Wallin (bass), et Håkan Wirenstrand (keyboards) – et une chanteuse – Yukimi Nagano – aussi mystérieuse et sensuelle que sa voix.

Leur musique est un peu indescriptible. Des rythmes puissant et profond, des mélodies douces et mélancoliques, un peu mystérieuses, le genre qui vous donne envie de vous poser dans un champ et de regarder l’herbe onduler au gré du vent. J’ai découvert le groupe par Radio Nova, puis aimé pour ses participations sur l’album Plastic Beach de Gorillaz (To Binge et Empire Ants). Dans le flot de naïveté et de rythme dance du mouvement électro pop, le groupe fait un peu figure de marginal. Auteurs de deux albums, Little Dragon et Machine Dreams, les comparses font preuve d’une grande maturité musicale qui promet réellement pour la suite. La voix de Yukimi Nagano est véritablement incroyable. Il faut la voir chanter sur le making of de l’album Plastic Beach : les mélodies et sons semblent sortir d’eux-même, sans aucun effort, emplissant tout l’espace, une véritable ode à la sensibilité. Un grand moment. Mais je ne saurais trop quoi ajouter, c’est une expérience musicale, et je la laisse donc à la libre appréciation de vos sens.

Publicités