Détestez-moi, détestez-moi… Toute la journée, j’ai attendu de trouver un sujet, quelque chose à vous dire… Mais je crois que la dame inspiration m’a quittée. Trop de temps à bosser sur mon manuscrit, je suppose, ou alors c’est le droit pénal qui a asséché mon imagination… JE NE SAIS PAS.

Toujours est-il que je ne pouvais pas décemment ne pas poster, vous en conviendrez. Alors, rien que pour vous, une chanson que je qualifierais comme une ôde à l’échec. Parce que je le vaux bien.

Et, rien que pour vous, un petit fond de bonne musique. Quand même. Regina Spektor en spéciale dédicace à moi même.  (pour les amateurs de piano & de vocalises)

Je vous laisse à vos oreilles, laissez vos plaintes en commentaires, tout ça. En attendant, je vais tâcher de réfléchir à mon article de mercredi. J’vais essayer de faire un truc bien, pour me faire pardonner.

Publicités