Je vais dire de la merde mais c’est pas ma faute. J’ai quémandé l’inspiration sur facebook et personne n’a daigné m’aider. Devant ce manque sidérant de solidarité, je vais, pour changer, devoir me débrouiller toute seule.

Aussi, puisque…

Eh bien je vous emmerde. Et comme, de toutes façons, je n’arriverais jamais à trouver quelque chose de satisfaisant niveau sujet aujourd’hui et que j’ai déjà fait le coup des photos surprises… Tous ensemble, abrégeons mes souffrances.

BORDEL CHESTERFIELDIEN.
Juste pour toi, public, ce qui traîne dans ma tête et sur mon pc en ce moment.

 

Citations sur les péchés capitaux.

Poème : Le Meurtre d’Emile Verhaeren.
– Soudain, voici la peur de ce cadavre froid
Et la peur de la peur crédule et subreptice –

Le numéro d’un restaurant qui fait, notamment, des steaks tartares au saint-marcelin fondu, mélange que je vous recommande chaleureusement.

Une sérieuse envie de Tequila, Citron, Coca, que je vous recommande également.

Une vidéo pour réveiller ma femme en lui offrant un pré « 18 juin 2010 ».

Un article du Coloc Code.

Une pensée pour Paulo.

& un sérieux besoin de café.

Ouais, ouais, ouais. Lundi, je vous parlerai littérature, ça vous intéressera sans doute plus.
Bonne cuite à tous (on est samedi, faut pas déconner).

Publicités