Si je voulais être romantique, jouer à la femme forte du XXI° siècle, la femme moderne, tout ça, je vous parlerais d’amour, parce que ça reste un sentiment évaporescent de nos jours et que nombre de mes congénères ne cessent de rêver au Prince Charmant. Seulement voilà, l’amour, moi, ça me fait gerber. Aussi, tous ensemble, parlons débauche, parlons alcool, sexe et drogue. Rock & Roll.

Faut se faire une raison : le monde est immoral & il aime ça. Juste qu’il n’assume pas. A la Une de Rue89, aujourd’hui, ça parle :

Corruption. On essaye d’arrêter la corruption en Inde grâce à de nouveaux billets, sécurité monétaire, etc. Allez savoir jusqu’où les corrompus pourront agir contre ça. En Ukraine – je cite – « les élections présidentielles sont à vendre ». Quelle est belle, la démocratie en Europe.

Homosexualité & Racisme. La tolérance pour lutter contre l’intolérance. Dans l’Ariège, un représentant du PS pour les régionales a été écarté de la liste, vraisemblablement à cause de son orientation sexuelle. A l’opposé, le Haut-Commissaire à la jeunesse de Martin Hirsch participe au financement du dessin animé « Le baiser de la Lune » destiné à évoquer l’homosexualité en CM1 et CM2. Luc Châtel, notre ministre de l’éducation, s’y oppose. On trouve aussi un article pour la lutte contre le racisme sur Internet. Après tout, pourquoi lutter au quotidien quand on peut faire la guerre à la Toile Mondiale?

Politique. Pire ! Politique française. Accrochez-vous. Didier Schuller, une des stars des affaires 90 (vous savez, Jacques Chirac, le RPR, tout ça) fait parler de lui. Le PS se tape sur la gueule : Michèle Alliot-Marie remet Hortefeux à sa place, Pécresse « écrase les doigts » de Raoult, Steve Jobs défonce Google, Azouz Begag ridiculisé par des adhérents du Modem, etc. A la fac de Metz, on se fout de la gueule de Pécresse & on recrute. Le modem n’est toujours pas pris au sérieux (et son représentant lyonnais voit sa campagne compromise par abandon et mensonges). Et, visiblement, c’est la fête dans le Languedoc-Roussillon.

Violence. Le procès sur l’incendie du centre de rétention de Vincennes, où Besson & ses collègues avaient entrepris de stocker les immigrés en attendant qu’un charter puisse les embarquer sans que ces connards d’ONG et pro-droits de l’Homme ne les fassent chier (et là, on sent mon amertume hein? La France, mes amis, la France, quelle merde.), est contesté & traîne en longueur (trois semaines au lieu de trois jours? Bagatelle, me direz-vous). A Cergy, des orphelins (au nombre de 5) vivant dans un HLM sont menacés d’expulsion après la mort de leur mère &, quelque part en France, un bébé s’est fait sortir d’une salle de cinéma par les flics.

Pauvreté. Débat, remise en question. On vous parle des frais de scolarité universitaires, de vos banquiers qui vous demandent des justificatifs d’identité. L’argent, ça inquiète.

Porno. Relativement en lien avec le point précédent, mon titre préféré : Judy, actrice porno, 525 euros par mois, « jamais à découvert » autrement dit : comment vivre dans la débauche, être une étudiante parfaite et économe de surcroit. Merci, la France, je sais comment faire pour payer ma facture d’électricité maintenant.

On évoquera rapidement un article sur l’exposition de Vanité au Musée Maillol, histoire de rappeler que la France est terre de culture & on se contentera de ça pour ce soir, parce qu’à part gerber, j’ai pas grande inspiration, là.
On repostera demain.

En attendant : buvez bien, beaucoup & toute la nuit.

Publicités